Top

Voilà déjà un petit moment que le Festival de Cannes bat son plein, avec une sélection comme à son habitude assez hétéroclite. Aux noms habituels de Dolan ou des frères Dardenne viennent s'ajouter des noms moins connus, traduisant la volonté traditionnelle d'offrir une sélection dépassant les horizons et les cultures. L'exercice est intéressant car il permet, au contraire des Oscars ou des Césars, l'analyse des outils techniques sans être biaisé par une barrière géoculturelle. Je vous ai donc concocté un débrief sur les moyens de tournage des films en compétition.

Le NAB 2016 a ouvert ses portes et le moins que l’on puisse dire c’est que les annonces restent pour le moment un peu tristounes. Pas de grandes nouveautés, encore moins de « game-changers », même Blackmagic n’a pas sorti de nouvelle caméra : c’est dire ! Mais peut-être est-ce un mal pour un bien car cela laisse une pleine visibilité aux outsiders. C’est le cas de cette nouvelle caméra modulaire : CRAFT, qui rappelle à bien des égards l’orientation prise par RED il y a 10 ans, en la modernisant un peu.

Cet article est récupéré de mon ancien blog : Le Laboscope.

Alors avant toute chose je ne veux pas frimer inutilement. Mais je vais quand même le faire. Juste pour le plaisir. Et parce que j’ai le droit. Et parce que quand même, il y a des choses extraordinaires qui se passent parfois. Comme avoir l’opportunité de tester un des quelques prototypes mondiaux de la toute nouvelle SONY-FS5, seulement quelques jours après son annonce. Avec Emmanuel Pampuri, nous nous sommes retrouvés un Dimanche soir au milieu d’Amsterdam, à manipuler un prototype pleinement fonctionnel de la FS5. Cette caméra elle me faisait très peur. Disons le, je craignais de m’attacher à elle, alors que FS7 m’avait chauffé à blanc pour mieux me laisser sur ma faim. (Oui les relations amoureuses avec des caméras c’est pas évident à supporter).

Cela fait maintenant un petit peu moins d'un mois que je me trimballe avec Une Blackmagic Pocket Cinema Camera. Cette petite caméra qui fait tant parler d'elle depuis son annonce en avril dernier au NAB. Quoiqu'il puisse exister comme polémique autour de la caméra ou de la politique de Blackmagic, il faut bien admettre que la Blackmagic Pocket Cinema Camerav est une camera hors normes, unique, aux fonctionnalités particulières. En bref elle ne ressemble en rien à ce que l'on peut trouver sur le marché. La camera est à peine plus grosse qu'un iPhone, a un design rappelant celui de la serie NEX de chez SONY, mais propose dans un boîtier Super16 un enregistrement Full HD 10 bit en ProRes 422 HQ ou en RAW sur carte SD. Pour le moment le RAW n'est pas disponible et je n'ai pu tester que l'enregistrement en ProRes. Mais le RAW sera disponible par l'intermédiaire d'une mise à jour Firmware, qui ne devrait plus tarder maintenant, car on voit arriver sur la toile les premières images RAW issues de la caméra. Composante importante : son prix. Pour 750€ HT, vous pouvez filmer en Full-HD 10 bits, en ProRes ou en RAW et profiter des 13 arrêts de plage dynamique qu'offre la caméra. En bref, c'est une caméra de cinéma dans un tout petit boîtier compact à transporter partout.