Top

Tout ceux qui me suivaient sur mon ancien blog Le Laboscope savent que c’est un de mes cheval de bataille. Face à la course à la résolution, à l’avènement du RAW, mais aussi à la baisse des prix du secteur, le stockage est devenu une problématique sous-jacente qui a parfois du mal à être perçue. Au NAB, ce sont bien des solutions pour les petites et moyennes structures qui ont la part belle.

Certes le NAB est l’occasion de parler de nombreuses caméras, mais à l’occasion de cette édition 2016, c’est presque vers les logiciels de montage et de post-production que les évolutions sont les plus intéressantes. Pourtant, il n’y a pas ni réinvention drastique, ni technologie inédite sur les stands de démonstration. Pourtant ce qui se dégage au travers de plusieurs exemples est l’inclinaison à transformer les logiciels de post-production en plateformes toute-en-un.

Le NAB 2016 a ouvert ses portes et le moins que l’on puisse dire c’est que les annonces restent pour le moment un peu tristounes. Pas de grandes nouveautés, encore moins de « game-changers », même Blackmagic n’a pas sorti de nouvelle caméra : c’est dire ! Mais peut-être est-ce un mal pour un bien car cela laisse une pleine visibilité aux outsiders. C’est le cas de cette nouvelle caméra modulaire : CRAFT, qui rappelle à bien des égards l’orientation prise par RED il y a 10 ans, en la modernisant un peu.

Hier matin, Hasselblad présentait au monde son dernier-né : le Hasselblad H6D-100C. Un appareil photographique haut de gamme entièrement revu qui aligne les specs ahurissantes : notamment celle de pouvoir filmer en 4K RAW à partir d'un capteur de 100MP. Beaucoup plus qu'une prouesse technique, le constructeur suédois pourrait bien ouvrir une nouvelle page dans le monde de la prise de vue d'images. Rien que ça.